L’heure de la Chandeleur

Beurre-sucre (vous avez du sucre ? vous avez du beurre ?), nutella, confiote, chocolat chaud/chantilly, elles se mangent à toutes les sauces. Chacun a sa recette fétiche et n’en démord pas (si vous avez lu quelques uns un de mes posts, vous devinerez que la mienne c’est celle au nutella…). Mais bon y’a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Alors si vous voulez fêter la chandeleur comme il se doit (ou que la chandeleur est une très bonne excuse pour manger une petite crêpe), je vous ai trouvé une recette qui vaut le détour, la crêpe au petit ourson guimauve (perso je salive déjà). Ahhhhh vous n’y auriez pas pensé, avouez-le !!!Comme il est toujours plus honnête de rendre à César ce qui appartient à César, sachez qu’elle sort d’un petit livre mignon comme tout déposé un matin sur mon bureau par une de mes super collègues (et sachez aussi qu’il y a toute une collection dans le même genre aux éditions MARABOUT avec des recettes autour du kiri, des carambars, du nutella blablabla)

La marche à suivre.
Pour 12 crêpes (2 pour vous, 1 pour votre voisin trop sympa à qui vous serez allé demander un peu de lait pour mener à bien cette recette, 3 pour votre chéri parce que c’est bien connu, les mecs mangent pour 3, 2 pour vos neveux chéris parce que les enfants sont sensés aimer encore plus les oursons guimauve que les adultes, et 4 pour vos meilleurs amis qui méritent vraiment de goûter à un truc pareil).

Les ingrédients qu’il vous faut :

1. Dans un saladier, mélanger 125g farine, 30g sucre, et une pincée de sel. Incorporer 3 oeufs et fouettez vivement. Ajoutez 30g de beurre ramoli et délayez avec 25cl de lait tiédi. Laissez reposer la pâte 1h (pour les impatients comme moi, ces 60 minutes/3 600 secondes sont interminaaaaaaaaaables)

2. Dans une poêle bien chaude, mettez une noisette de beurre à fondre. Faites cuire les crêpes. Pendant ce temps, faites fondre au micro-ondes 12 PETITS OURSONS GUIMAUVE, puis versez les à l’intérieur et roulez les sur elles-mêmes.

Et hop le tour est joué.

La Chandeleur est définitivement une belle invention.

S.L.B

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>