Quand y’en a marre, y’a carambar

Vous allez certainement vous dire que je fais une fixette sur les bonbecs et les desserts et vous aurez (malheureusement) raison.
Mais y’a pas de raison que je comptabilise toutes ces calories à moi toute seule. (bah oui, il faut savoir partager dans la vie).
Et en parlant de partage, je vais vous dévoiler une recette très personnelle et qui me tient à coeur.
Celle de la MOUSSE AU CARAMBAR de mon papa (la seule, l’unique), celle dont seuls lui et moi connaissons les secrets. Enfin presque. Pour la petite histoire (tout le monde aime les belles histoires, non ?!), lors d’un cours de cuisine au Ritz (que je lui avais offert pour son anniversaire, mais ça, on y reviendra plus tard, dans un futur post « Idée cadeau »), il a fait part de sa trouvaille au chef. Et devinez quoi ? Sa mousse au carambar  l’a inspiré et a donné lieu à un dessert autour du carambar qui a figuré pendant des mois à la carte de cette si grande maison. La classe ou pas ?! (il est trop fort mon père, et je ne dis pas ça parce que c’est le mien, hein).
Je suis sauvée de toute façon puisqu’il parait que le complexe d’oedipe ne concerne que les fils et leurs mamans

Autant vous dire que je vous donne de ma personne là (vous le valez bien en même temps)

Bref. Donc.
Pour réaliser cette mousse, il vous faut :

Il ne vous restera plus que 3 petites étapes toutes simples et le tour est joué.
1. Mélangez dans une casserole à feu doux, 1 brique et demi de crème légère et 10 carambars (le plus casse-pieds c’est de retirer les papiers donc dites vous que le plus dur est fait)
2. Une fois que la crème s’est bien « carambarisée », mettez le tout dans un syphon
3. Puis faites lui une petite grande place dans votre frigo pendant 2h, (juste le temps de lire les 10 blagues à la toto style, de répondre à 2-3 mails et de lire 2 ou 3 magazines).
sachant que vous pouvez le laisser aussi lontemps que vous voulez 


Voilà. Capri C’est fini.
Il vous suffira de mettre deux bonbonnes de gaz dans le syphon.
Retournez. Secouez…
…Et « balanceeeeeeeeeeeeeeeeeeeez la sauce » dans des petites verrines préalablement mises au congel
Pour la final touch, plongez y un carambar dedans, histoire de faire joli (et parce qu’on adore cette sensation des dents qui collent pas vrai ?!)

Dégainez les cuillères.

S.L.B

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>