mardi 1 mai 2012

Bar OU resto, il faut choisir

En tant que dénicheuse qui se respecte, quand j'entends parler d'un resto qui vient d'ouvrir, je fonce.
D'autant plus que ce soir là avait lieu l'hebdomadaire diner de filles.
Ce fameux rituel que les hommes ne comprennent pas et ne comprendront jamais.


"Qu'est-ce que vous vous racontez?" "Vous parlez de quoi entre nanas ?"
Bref, vous avez saisi, que vous soyez un mâle ou une femelle.

Mais ce n'est pas tout ça, revenons à notre nouveau resto parisien.
La Penderie.


La terrasse est grande, la déco à l'intérieur est plutôt réussie et il y a une pièce à l'étage que vous pouvez privatiser.




Le concept : un bar ET un restaurant.
Si je peux vous donner un petit conseil, allez y plutôt pour le bar.

Tout le monde est debout, tout le monde vient pour boire un verre mais ça on ne le savait pas avant d'y aller.


Si vous y allez pensant que c'est un bar, vous ne serez pas déçus.
Si vous y allez pensant que c'est un resto, vous le serez.

Le service est très approximatif, les clients qui trinquent sont debout pendant que vous comptiez diner tranquille et la bouffe est moyenne.
J'ai voulu tester le burger parce qu'il faut toujours tester le burger d'un nouveau resto.
Résultat. Pas complètement raté mais pas complètement réussi non plus.


Les frites sont moyennes, le fromage est quasiment inexistant mais le pain et la viande sont pas mal.
Et une de mes comparses a tenté le plat de pâtes qui est arrivé froid.

MAIS.
Oui il y a un MAIS (sinon je ne vous en aurais pas parlé)

A la Penderie, il y a surtout des vernissages, des concerts et des soirées à thème qui se prêtent beaucoup plus au lieu.

Par exemple, le 3 Mai, La Penderie organise un vernissage pour faire découvrir un jeune artiste : Christophe Onsept.


Le 4 Mai, ils organisent une soirée "Cotton Club" pour une spéciale "Prohibition Party"
Avec Gael Lopes (aka le petit Al Capone) et sa soeur Priscilla réunis pour l'occasion dans un univers Pop - Folk.
Ensuite Dj Davide passera aux platines en mélangeant le son des années 30 et des cabarets berlinois d'avant-guerre.
Tout ça avec un dress code : Robes à franges et bretelles

Et le 24 Mai, aura lieu le concert de "Monkey Anna" : le "MonkeyAnna TV Dinner Show"


Cette auteur-compositeur-interprète aux influences variées - pop des années 80, disco des années 70, rock, comédies musicales, Britpop - affiche un second degré bien britannique et des mélodies addictives.

Donc si on résume, allez faire un tour à la Penderie pour un bon afterwork ou pour un event qui vous fera découvrir de jeunes talents.

17 rue Etienne Marcel 75001 Paris
01 42 33 83 65

S.L.B

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire