Coup double

J’ai l’occasion de vous parler aujourd’hui d’un lieu qui m’est cher, un lieu qui a fait parti de mon enfance.
Un lieu niché au coeur de Montmartre (pour changer ?).
Ce lieu c’est le Ciné 13.

Anciennement salle de cinéma privée de Claude Lelouch, ouverte au public pour des projection en avant-première, le Ciné 13 est devenu théâtre.

Je me souviens comme si c’était hier de « ma première fois » au Ciné 13.
Naïve que j’étais, je croyais juste aller au cinéma.

En réalité j’y ai vécu un moment hors du temps.
Oubliez les simples fauteuils de cinéma.
Au Ciné 13, on se vautrait dans de beaux et grands canapés rouges façon club.
Alors forcément, voir le désormais mythique « Buena Vista Social Club » dans ce cadre était loin d’être une séance de cinéma comme les autres.

Maintenant que le Ciné 13 est devenu théâtre, les canapés rouges servent toujours pour les premières places (seules les petites tables et lupiottes ont disparu).

Cela faisait des années que je n’y avais pas mis les pieds alors il était temps d’y remédier.

J’ai eu l’occasion d’aller y voir une pièce ET une exposition.
Coup double donc.

La pièce, « Blue.fr », certainement la plus loufoque que je n’avais jamais vu.

Découpée en 11 tableaux plus burlesques et plus barrés les uns que les autres, cette pièce dépeint de façon très cynique les zones d’ombres de la société dans laquelle on vit : administration, transports en commun, relation homme/femme et j’en passe.
Quelques jours après l’avoir vue, je n’arrive toujours pas à savoir si j’ai aimé ou non, mais ce qui est sûr c’est qu’elle ne ressemble à aucune autre.

Pour ce qui est de l’expo, j’ai adoré le concept.
« Paris me » c’est avant tout une exposition itinérante.
Après avoir habillé les murs de l’hôtel LE CRAYON, c’est donc au Ciné 13 que Paris me s’installe jusqu’au 9 Janvier 2013.

Une exposition itinérante rendant hommage à Paris, au travers de notre Tour Eiffel nationale, créée par deux amoureuses de Paris, Marcella et Pépée.

Pépée, l’illustratrice, revisite presque à l’infini la belle Dame de fer, Marcella, l’écrivain, la raconte, le tout dans la couleur et la bonne humeur.
Mais parce Paris ne se résume pas à ce beau et grand tas de fer que nos chers touristes achètent dans une boule, nos deux comparses ne se privent pas de faire référence à des artistes ou créateurs, eux aussi, symboles de notre belle capitale.

J’aurais pu vous montrer toutes les déclinaisons mais j’ai préféré vous montrer mes préférées.

Et « Paris me » se décline aussi en version enfant, c’est le « Paris me kids ».
Des illustrations qui ne manqueront pas d’amuser vos bambins.

Amoureuse de Paris, vivant de couleurs et d’eau fraîche, le concept « Paris me » ne pouvait que me taper dans l’oeil.

Alors, si vous ne savez pas quoi faire le week-end prochain,
 faites vous un petit théâtre, allez boire un petit verre dans le bar à vin du Ciné 13, faites vous l’expo « Paris me », tout ça dans la même soirée et au même endroit.

CINE 13
1 Avenue Junot 75018 Paris

S.L.B

Vous aimerez aussi

6 Comments

  1. 1
  2. 3
  3. 5

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>