La caverne de Zazoubara

Après avoir déniché un bon nombre de concept stores parisiens, je croyais avoir fait le tour, en être même lassée.

Mais la magie de Paris a décidé de frapper une nouvelle fois et a définitivement effacé les prémices d’une certaine lassitude.
Au coeur du 20ème arrondissement, j’ai découvert une adresse que je suis loin d’oublier et où je suis sûre de retourner.
Son nom ?
Zazoubara.
Sûrement inspiré du prénom de sa créatrice : Barbara.

Un magasin dans l’air du temps, typiquement parisien où on trouve tout ce qu’on ne trouve nulle part ailleurs.
Et c’est ça que j’ai trouvé génial.

De la déco, des sacs, de la papeterie toute jolie, des bijoux, des bougies, tout y est.

Bien que l’envie de tout acheter fut vite oubliée, faute de dizaines de zéros sur mon compte en banque, je me suis concentrée sur mes gros coups de coeur.

J’ai tout de suite littéralement craqué pour ces bols bretons pas comme les autres, dont on ne compte pas les litres d’humour (ah ah ah, que je suis drôle, n’est-ce pas ?)

De quoi s’amuser avec de la soupe, des coquillettes ou des céréales.
Autre gros coup de coeur pour ces bocaux déco.
Pas vous ?

Mais ça ne s’arrête jamais chez Zazoubara…
Il y’ en a partout (et ce n’est pas du tout une critique), on a envie de tout toucher, de tout regarder, de ne rien rater.

Quant à l’arrière de la boutique, il est consacré à nos vos petites têtes blondes.
Là encore, pas question de trouver ici ce qui existe ailleurs.

Avec un gros coup de coeur là encore pour ces « peluches » en forme de poupées russes et de guitares, qui sont en réalité des berceuses.
« Une chanson douce », « Over the rainbow », « La Javanaise » et plein d’autres chansons sont proposées.

Autant vous dire que si j’avais eu un bébé, j’aurais craqué.
Mais voilà je n’ai pas encore vécu les 9 mois sans vin, sans malboro light, sans coca light et autres désagréments qui m’angoissent d’avance.

Et ces ceintures, ils sont pas trop choux franchement ?

Résultat des courses.
J’ai craqué.
Forcément.

Au compteur, 2 bocaux, un coussin et une carte.
Et encore je n’ai pas pris de bol.
(c’est là que vous applaudissez ma prouesse)

Et sur le retour, je suis évidemment allée acheter petits lus et chamallow pour remplir ces beaux bocaux en attendant de faire des cookies maison.

Courez-y.

Zazoubara
13 Avenue du Père Lachaise 75020 Paris

S.L.B

Vous aimerez aussi

4 Comments

  1. 1
  2. 3

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>