Pull & Bear, le nouveau H&M ?

Encore une fois, le désormais incontournable So Ouest (mais si ce nouveau centre commercial tout beau) aura eu raison de moi.
Ou de ma carte bleue tout du moins.
Après plusieurs passages chez les enseignes classiques (H&M, Zara, Uniqlo, Mark & Spencer and co), je n’avais jamais remarqué la présence de Pull & Bear dans les allées du dit centre que je connais pourtant et malheureusement que trop bien.
Il n’a fallu qu’un sweat au loin qui m’a tapé dans l’oeil pour me faire rentrer.
Et qu’est-ce que je n’ai pas fait !
C’est facile, en 3 minutes à peine, je me suis retrouvée les bras chargés comme une bourrique.
Si si, vraiment.
J’avais envie de tout acheter ou presque.
Comme dans les bons jours de notre H&M chéri (oui, il y a aussi des mauvais jours chez H&M où tout est moche et où on repart souvent avec un collier et des barrettes histoire de).
Et comme chez H&M, les prix tout petits n’arrivent même pas à nous freiner.
Résultat, on n’a rien envie de reposer puisque chaque pièce prise séparément nous parait si peu chère qu’on se dit que ça ne changera rien, ou presque rien sur l’addition finale.
Une révélation je vous dis.
Je ne pouvais pas décemment la garder pour moi.
Alors peut-être connaissiez vous déjà la marque sans trop la considérer, peut-être ne la connaissiez vous pas mais dans tous les cas, je vous en conjure, allez y faire un tour.
Quitte à délaisser le  mastodonte suédois quelques mois.
Voilà mes prises Pull & Bear dont je suis pas peu fière.
(Même si j’ai du en abandonné d’autres en cours de route, histoire de ne pas finir à découvert le 1er du mois)
On commence par mes sneakers d’amour, compensées comme il faut, à 59 euros, s’il vous plait.
Qui existent aussi en camel d’ailleurs (que j’ai reposé à défaut d’assumer d’en acheter 2 paires)
Non mais je dis ça comme ça hein.

Une petite jupe courte et moulante, ambiance ethnique/navajo comme on aime, que je porte sur moi là tout de suite au moment où je vous parle et qui fait un effet boeuf.
Oui un effet boeuf.
Pour la modique somme de 12,95 euros si mes souvenirs sont bons.

Un tee-shirt hyper mais alors hyper bien coupé, long comme il faut, manches américaines retroussées avec le message qui va bien.
9 euros je crois.

Et pour finir, le fameux sweat qui a causé ma perte et qui m’a fait entrer dans mon désormais officiel nouveau H&M.
Reconnaissez qu’il est fou fou fou.

En même temps, tout ceci ne m’étonne qu’à moitié puisque mon nouveau chouchou appartient au groupe Inditex.
Inditex…le groupe espagnol…le groupe espagnol de notre Zara adoré…

Comme quoi, les gènes, ça ne trompe définitivement pas.

S.L.B

Vous aimerez aussi

6 Comments

  1. 1
  2. 3
  3. 5

    Hello,
    Je connais cette marque de vue depuis longtemps mais sans m’y intéresser ! Le sweat et la jupe que tu as trouvés vont me faire reconsidérer tout ça 😉 Pour So’Ouest c’est juste pour aller dévaliser le rayon food de M&S ! Au programme : Percy pigs, cheese cakes… une razzia ;D
    Bises <3

    • 6

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>