Envie de sushis ?

Malgré la polémique lancée sur la toile il y a quelques semaines selon laquelle un diner sushis serait aussi calorique qu’une soirée mcdo, je continue à m’en empiffrer tous les dimanches soirs, ou presque.

Surtout après un week-end rempli de burgers et d’alcool dans le sang.
Parce que oui, c’est comme ça pour tout le monde, quand on mange des sushis, on a l’impression de se faire du bien.

La blague dans tout ça ?
Je déteste le poisson cru.

Oui donc quand je dis que je mange des sushis, en fait je n’en mange pas vraiment.
Disons que je mange du japonais made in France.

Et disons que je suis assez difficile sur la question.
Pas question de commander chez le jap’ du coin ou chez Planet Sushi.
Jusqu’à il y a une semaine, c’était Sushi Shop ou rien.

Edamame, tulip concombre/cream cheese, california avocet/cream cheese et mange fraîche.
Voilà de quoi est composée ma commande hebdomadaire.

Mais j’ai récemment eu l’occasion d’en tester un autre.
Un autre dont je n’avais strictement jamais entendu parler.

Cet autre jap’ made in France, c’est Côté Sushi.
Vous connaissiez vous ?

Si oui, la suite ne vous intéressera probablement pas.
Flûte alors.

Quant aux autres amateurs de spring roll, tempura, brochette, et maki nutella, c’est parti pour un debrief de mon infidélité à Sushi Shop.

Carte très très variée.
Livraison parfaite.

Voilà deux premiers bons points essentiels à une soirée sushis réussie.

Côté salé, pour notre première commande, nous avons opté pour des spring rolls avocat/cream cheese, des egg rolls poulet/aubergine et des yakitori et des tempura de fromage.
(très japonais bien sûr)

Comment dire ?
C’était tout simplement D.E.L.I.C.I.E.U.X
Très frais et très goûtu.
Une vraie surprise.
Avec une mention ultra spéciale pour les tempura de fromage.
J’y pense encore, peut-être même qu’il m’arrive d’en rêver.
Des vraies tueries de la mort qui tue.
Croustillants à souhait, moelleux à la fois, agrémentés par une sauce sucrée de haute volée.
Côté sucré, nous avons opté pour le « coco mango » et les « maki nutsi mangue ».
Tout un programme.

Vous devinerez aisément qui du mâle et de la femelle a pris quoi…

Mais la femelle gourmande que je suis n’a pas résisté à goûter ces maki sucrés.

Là encore…Comment dire ?
J’aurais pu en manger 1000 même si je n’ai eu le temps que d’en manger un, étant donné la vitesse à laquelle le mâle les a dévorés.

Un des meilleurs desserts du genre.
Sérieusement.

Alors, si vous aussi, vous avez VOTRE japonais français préféré et incontesté, croyez moi, faites lui une infidélité et testez Cöté Sushi, vous ne serez pas déçus, mais alors pas du tout.

Sur ce, je file, mes baguettes m’attendent.
(Oui parce que j’écris tous les dimanches soirs moi mais ça, vous vous en foutez et vous avez bien raison)

S.L.B

Vous aimerez aussi

3 Comments

  1. 1
  2. 2
  3. 3

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>