Coup de couteau

Rares sont les coups de gueule ici.
Logique puisque j’essaye de dénicher des BONNES adresses.

Mais là, c’est plus fort que moi.

Je vous plante le décor.
26 Juin 2013, date anniversaire de mon mariage.
2 ans de mariage, ça se fête.

Ni une, ni deux, je réserve un chouette resto qu’on voulait faire depuis longtemps, histoire de passer une jolie soirée.

Le fooding en disait du bien, le paris mondain aussi.

La voie était donc libre.

Voilà comment nous sommes arrivés au BEEF CLUB.

Et là c’est le drame.
Je vous préviens à partir de maintenant, je ne vais pas mâcher mes mots.

Âmes sensibles s’abstenir.

La carte arrive.
Jusqu’ici tout va bien.

C’est décidé, ce sera le scotch egg suivi d’un filet de boeuf pour moi.
Ah non, pardon, il n’y en a pas ce soir.
La serveuse était sérieusement en train de me dire que sur les 5 entrées et 5 plats au choix, les 2 que j’avais choisi étaient out of stock…à 21h.

Super.
Ca commence bien.

Ce sera donc une cobb salad et un pavé de rumsteak.

En attendant d’être servis, je vois arriver le fameux scotch egg sur la table d’à côté.
Pas de bol, le monsieur avait demandé une cobb salad (et pour la petite blague, ils se sont aussi trompés pour son plat en lui servant un filet, filet que je voulais)

Bref.

Nos entrées arrivent.
L’os à moelle de mon mari fait à peu près 3 mètres, il en salive déjà.
Déception.
L’os est grand mais il n’y a quasiment rien à manger.
Et ça, ça en dit long sur ce resto : que de la gueule. que du paraître.

Cela dit, on est heureux d’être là, amoureux et de bonne humeur.
On attend les plats avec impatience.

Nos viandes arrivent.
Les accompagnements aussi.
Mais il manque ma béarnaise.
Et la viande sans la sauce, c’est moins marrant.

On me dit que la sauce arrive, j’attends, ma viande aussi.
Quelques minutes plus tard, je redemande au serveur, qui, l’air agacé, me redit qu’elle arrive.

Ma viande est donc quasiment froide à l’heure qu’il est.

Une autre serveuse passe, me demande ce que j’ai, j’expose le problème et là, elle a le culot, que dis-je l’insolence de me répondre : « Vous n’avez qu’à commencer ».
Texto.
Ce à quoi, je lui réponds « Non, je veux manger ma viande à 30 euros AVEC la sauce ».

Et là, cette c******* lève les yeux aux ciels et part à l’opposé de la cuisine.
Hallucination totale.

Mon mari se lève pour lui demander d’aller chercher cette fameuse sauce.
Le responsable passe par là et sauve l’incident en s’excusant auprès de nous et en nous léchant les bottes.
Mais au moins, reconnaissons le, il l’a bien fait.

Nos viandes étant froides, nous n’avons pas fini  nos assiettes, ce qui ne semble déranger personne d’ailleurs.
Et ça, c’était sans parler des mac&cheese.
Grande fan de ce plat ricain, j’étais tout excitée à l’idée d’en manger.
Mais là aussi, que de la gueule.
Ca prétend savoir faire de la bouffe ricaine et ça nous sert des pâtes trop cuites avec une panure farineuse sur le dessus.

Non, moi je ne rigole pas avec les mac&cheese.
Ils ne devraient même pas avoir le droit de les appeler de la sorte dans ce foutu beef club.

Et pour finir, le responsable gentil nous propose et insiste même pour nous offrir un dessert.
Un dessert que nous ne voulions pas au départ.
Classe de sa part.

Arrive une tarte aux fraises.
Assez bonne au passage.

Mon mari commande un déca.

Puis c’est la cerise sur le gâteau.
Celle qui finit de nous achever.

L’addition arrive avec le responsable qui ose chuchoter à nos oreilles : « le dessert et le déca sont pour moi ».
Pardon ??????????????????????????????????????????????????????????????????????
Ai-je bien entendu ????????????????????????????????????????????????????????????

1. Nous ne voulions pas de dessert, il nous l’offre avec une certaine classe pour nous dire un truc pareil quelques minutes après ?
2. Un déca offert, donc à peu près un coût de 50 centimes à peine pour eux et là encore il ose le dire ?

Remarquez, au moins, ça nous aura fait oublier l’addition de 140 euros un quart de seconde.
Oui 140 euros sans dessert et sans déca donc avec de la viande froide, du bleu dans une cobb, des mac&cheese « dégueu » et surtout pour se faire traiter comme de la m****.

Voilà, j’en ai fini.
J’ai tout dit.

Quoique j’en rajouterais bien une couche.
Juste pour dénoncer un système typiquement parisien ou du moins typiquement mondain, qui consiste à élire une dizaine de restaurants chaque année comme « the place to be, to be seen and certainly not to eat ».
Des restos sans aucune sincérité, ni générosité, qui ne pètent pas plus haut que leur c**.

Et croyez moi, j’ai eu la chance de tester pas mal de vrais steakhouse aux Etats-unis (même carte, même déco, même système) et j’en garde des souvenirs émus. Vraiment.
Et je peux vous dire que le Beef Club est loin, vraiment loin du compte (même si je sais que tout le monde dit le contraire mais j’assume).

Sinon, pour ceux qui ont envie de se faire un vrai bon de resto de viande, j’en ai 3 pour vous.
Des vrais de vrais, où la viande est largement meilleure et où le service est super sympa :
Le flamboire
Les crocs de l’ogre
Anahi
Le steakhouse du Publicis Drugstore

De bonnes adresses pour les bons vivants qui ne prennent pas la tête, interdite aux parisiens qui ont la grosse tête.

Et j’ai même une adresse en tête que je n’ai pas encore testé mais qui a l’air d’être LE nouveau steakhouse, Le boeuf volant.
Affaire à suivre.

Sur ce, je vous laisse, j’ai une soirée gâchée et une addition salée à digérer.

S.L.B

Vous aimerez aussi

27 Comments

  1. 1

    Piouf en effet ça donne absolument pas envie de rentrer dans leur club à ceux-là !
    Bon pour l’anecdote j’habite au Canada depuis plus d’un an et ils mettent du bleu dans la Cobb Salad aussi donc j’sais pas trop croire 😉
    Dans des cas pareils j’imagine qu’il ne faut pas hésiter à leur envoyer un message sur leur site ou bien via les réseaux sociaux!
    Bon anniversaire de mariage sinon hein 🙂

  2. 3

    Bien envoyé Sophie. J’avais fait la même sur mon blog en parlant d’un certain « bar to be » dans le Marais qui est pour moi complètement sans intérêt (et tout le temps blindé). Osons dénoncer ! 😉
    (et joyeux anniv de mariage by the way !)

  3. 5

    Ah bah quand tu disais que tu mâcherais pas tes mots, j’espérais moins d’astérisques ! Encore trop polie … 😉
    J’ai ouvert de grands yeux sur le prix de l’addition. J’attendais ton post depuis ton instagram a ce sujet héhé

    Ah, et tu nous files 4 adresses a priori, pas 3 … L’émotion, sans doute. 😉

  4. 7
  5. 9

    c’est de plus en plus rare les coups de gueule contre des lieux « cultes » dans les blogs, c’est osé et ça fait du bien, ça injecte une dose de sincérité à tes propos.
    Pour ma part, je voulais tester le Fish Club, mon copain n’est pourtant pas fan des « places to be », je pense pour le coup qu’on va passer notre chemin !

  6. 11

    Je passe souvent devant, j’ai testé leur bar à cocktails , le ballroom, mais jamais le Beef club car je ne mange pas de viande.
    Bon, je ne testerai pas non plus le Fish Club qui vient ou va ouvrir !
    Quel coup de gueule ! C’est envoyé !

  7. 13
  8. 15

    Hé ben, j’ai failli me faire avoir moi aussi en y allant mais je vais éviter (je me doutais un peu que cela devait se passer comme ca remarque).
    Merci pour les autres bonnes adresses et en voici une que je viens de découvrir pour ma part : Le Bang ! sur la canal St Martin. De la bonne viande (Desnoyer) pour pas trop cher, un cadre sympa et un accueil sympathique… Bref, que du bon 😉

  9. 17

    Super article!!!! A vrai dire, tu me sauves la mise sur ce coup là! Mon mec est un (très très) gros amateur de viande, et vu que j’avais lu pas mal d’avis positifs sur ce restau, on avait prévu d’y aller la semaine prochaine! Je vais m’empresser d’annuler ma réservation et je crois que je vais plutôt me laisser tenter par « les crocs de l’ogre »! Je connais déjà la Flamboire (délice) et ton avis sur « les crocs de l’ogre » me donne vraiment envie 🙂

    Des bises
    Pilou.

    Ps: Bon anniversaire de mariage 😉

  10. 19
  11. 21
  12. 23

    merci pour cet article, j’hésitais depuis un moment à aller le tester mais merci de m’avoir aidée à prendre ma décision. les couacs, passe, mais le service odieux je ne supporte pas. surtout pour cette gamme de prix. par contre, ça me donne encore plus envie de tester les crocs de l’ogre!
    merci pour cet article sincère car les nouveaux place-to-be encensés injustement sur tous les blogs, ça m’hérisse franchement les poils et les papilles … j’ai eu le même sentiment avec le récemment célèbre Table.

  13. 24
  14. 25
  15. 26
  16. 27

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>