Pouet pouet

Cacahuète.
Juste parce que ça rime.

Mais revenons à notre camion.
A noS camionS.

Si vous n’habitez pas dans un igloo au fin fond de l’Antarctique, vous n’avez pas pu passer à côté de la déferlante food truck.

C’est souvent très bon, c’est souvent ludique, c’est souvent joli mais c’est surtout nomade.
Et donc difficile à localiser, à moins de passer de sites internet, en pages facebook et autres comptes twitter pour guetter l’information.

Sauf que maintenant, il suffit de dire, ou plutôt de taper pouet pouet pour résoudre ce problème de gourmand.
Pouet pouet, plus qu’une onomatopée enfantine, c’est la carte des food truck en temps réel.

Vous choisissez la ville où vous vivez en France (Paris, Bordeaux, Lyon, Dijon, Lille, Marseille, et plein d’autres), vous choisissez quand vous voulez manger (déjeuner ou diner, aujourd’hui, demain ou après demain) ou ce que vous voulez manger (burger, crêpe, bio, libanais and co) et Pouet Pouet vous dit quel food truck est ou sera à votre portée.

Je peux, par exemple vous dire que le jour où j’ai écrit cet article, Le Camion qui fume était de 11h à 15h sur la place de la Madeleine.
Manque de bol j’étais à Clichy (une aubaine pour mon popotin privé de burger pour l’occasion)

Pouet pouet fait tout ce qu’il peut, la chance fait le reste.

Moi je dis, clap clap.

S.L.B

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>