Ispahan mon amour

L’Ispahan, mon gâteau préféré depuis que je l’ai goûté le jour de mes 20 ans…c’est à dire il y a 10 ans, ce qui est loin de me rajeunir.
Bref, je me souviens encore de ce jour où j’ai ressenti une réelle émotion gustative pour la première fois de ma vie. Sans blague. Et c’est d’ailleurs pour ça que depuis 10 ans, il est devenu mon gâteau d’anniversaire officiel.

Mais je ne suis pas là pour vous parler de ce gâteau que tout le monde connaît déjà.
Je suis là pour vous parler de ses déclinaisons tout aussi réussies qui ne font que démultiplier ma passion et mon addiction certaine à MON Ispahan chéri.

On commence par le croissant Ispahan, une sorte d’assassinat quoi, comme si le croissant seul ou l’ispahan seul ne suffisait pas.
Une vraie TUERIE.

Crédit photo : @Wright Eats 

On enchaine avec l’Ispahan, la glace, une sorte d’extase glacée qu’on ne peut que terminer une fois entamée. Ma déclinaison préférée sans l’ombre d’une doute.

En version moins calorique, vous avez le thé Ispahan, là encore, une vraie réussite, idéal pour le popotin.

Et puis il y a aussi la confiture Ispahan, réalisée par Christine Ferber pour Pierre Hermé.
Petit conseil : faites toaster une bonne brioche et versez-y quelques cuillères.
Une petite merveille.

Régalez vous !
(et pensez à renflouer votre porte monnaie avant d’entrer chez Hermé)

Partager cet article

SUR LE POUCE

Vous aimerez aussi

3 Comments

  1. 1
  2. 2
  3. 3

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>