dimanche 31 août 2014

Mues Design

Voilà presqu'un an que je suis avec impatience la création de cette très jolie marque dont j'ai eu envie de vous parler avant même que ses créatrices (Hanna et Mélissa, les deux BFF, aka "best friends forever" depuis toujours) trouvent son nom : Mues Design.
Et depuis que je connais Mues Design, je n'ai qu'une envie : refaire tout mon appart ou même déménager exprès pour mettre du papier peint partout. Mais pas n'importe quel papier peint, je vous arrête tout de suite. S'il a été en vogue dans les années 70, il souffre depuis longtemps d'une image ultra ringarde. Ce n'est que depuis 1 ou 2 ans qu'il a fait son grand come back, notamment dans les hôtels design et autres lieux trendy. Sauf que Mues Design ne se contente pas de faire les plus beaux papiers peints de la terre (sans exagération aucune), il s'agit de "papiers peints pour intérieurs lunatiques". Je m'explique : contrairement aux papiers peints standards hyper chiants à poser et à enlever (et c'est d'ailleurs pour ça que les gens ont tendance à les laisser 20 ans aux murs et qu'on se retrouve avec des apparts comme chez Mémé), ceux-là sont hyper faciles à poser et à enlever pour qu'on puisse en changer souvent et donc changer sa déco comme on veut. Et l'autre particularité de Mues Design c'est que sur le site vous pouvez personnaliser votre papier peint et même en faire un sur-mesure en participant à l'élaboration de VOTRE motif. 
L'autre bonne nouvelle ? Les collections sont toutes aussi sublimes les unes que les autres. 
(perso j'ai un énorme coup de coeur pour la collection Tutti Frutti et Années folles).








Vous adorez, n'est-ce pas ?
Oui sauf que vous allez avoir envie d'être enfant à nouveau quand vous allez voir la collection pour les petits...




Et Hanna et Mélissa ne s'arrêtent pas là du tout puisqu'elles proposent aussi des collections capsules 
en invitant les créateurs à exprimer leur vision du papier peint. Graphistes, illustrateurs, typographes and co créeront des motifs réalisés en éditions limitées en partenariat avec Mues Design.La première à inaugurer ce service s'appelle Frédérique Vernillet, une étoile montante du graphisme contemporain. Elle ouvre le bal des éditions limitées avec un motif animalier hyper original.


Pour finir, sachez qu'elles proposent aussi un kit : le kit "Finger in the nose" pour faciliter la vie des plus fainéants, avec le matériel nécessaire à la pose (c'est-à-dire : une marouflette, comme Valérie Damidot, un rouleau, un cutter et la colle adaptée).

Alors moi je dis BRAVO les filles, vive le papier peint et longue vie à Mues Design !
(vivement que je déménage)




jeudi 28 août 2014

Le pas sage


Un joli jeu de mot pour une très jolie adresse que je suis ravie de partager avec vous aujourd'hui tellement j'ai été conquise.
Et c'est donc dans le célèbre PASSAGE du Grand Cerf que s'est ouvert il y a un an le restaurant le PAS SAGE (avouez vous êtes hilares) et il y a à peine un mois juste en face dans le passage, le bar à vin du PAS SAGE. La bistronomie d'un côté, la bonne franquette de l'autre et dans les deux cas un service digne de ce nom, des produits d'une rare qualité et une bonne soirée assurée.




Ici on se croirait dans un appartement et c'est tant mieux puisqu'on s'y sent bien tout de suite.
Voilà une déco toute simple et efficace, plutôt sage d'ailleurs.





Avec un coup de coeur pour le salon au fond du resto avec son mur vert, son aquarium à poissons rouges en forme de téléviseur des années passées.





Mais ne nous attardons pas sur la déco parce qu'au Pas Sage, c'est dans l'assiette que ça se passe, et croyez moi il s'y passe des choses étonnantes, créatives et résolument délicieuses.


Vous avez le choix entre la carte des incontournables, composée de bons basiques qu'on ne se lasse pas de manger...



...et surtout le menu du jour qui change tous les jours.


Et avant de rentrer dans le détail et de vous montrer ces si beaux plats autant sur le plan visuel que gustatif, je dois dire que j'ai été littéralement bluffée par ce menu. Bluffée pour de vrai. A chaque premier coup de fourchette ou de cuillère, je restais ébahie par ce qui se passait dans mon palais. Ca a été un petit feu d'artifice de l'amuse bouche au dessert : des saveurs et des associations jusqu'alors inconnues, des textures surprenantes, bref j'ai A.D.O.R.E.

On a commencé par un petit velouté en guise d'amuse bouche dont je ne me souviens plus le détail mais qui présageait déjà d'un repas de haute volée.



J'ai ensuite opté pour le gaspacho de fraises et d'amandes.
Comment vous dire ? Une entrée à la fois fraîche, épicée, croquante par moment, sucrée, salée, bref, une vraie découverte.



Mon homme a lui, opté pour le carpaccio de boeuf et copeaux de foie gras (jusque là tout est logique, la femme opte pour le gaspacho et l'homme pour la viande) et au-delà du fait qu'il était aussi photogénique que mon entrée, il était apparemment magique.



Pour continuer dans les clichés, il a opté pour le cochon et moi pour le poisson.
Un cochon accompagné d'une "salade". Oui je mets des guillemets parce que je cite "on croit que c'est une simple salade comme ça, qui sert de déco et en réalité c'est une des meilleures choses que j'ai goûté dans ma vie". Rien que ça.




Quant à mon poisson, son émulsion blanche, son humous et ses amandes éfilées, je serai également dithyrambique. Ce fut un plat fin, délicat, puissant et parfumé à la fois. Une vraie merveille.




Côté desserts, on frise l'oeuvre d'art, que ce soit pour la sphère de chocolat et ses fraises, qui fond avec son chocolat chaud ou pour la soupe de fruits exotiques.
Dans les deux cas, on pourrait se contenter de les prendre en photos tellement ils sont beaux.




Et pour les soirées entre amis en mode planche de charcut et bonne bouteille de rouge, il suffit d'aller juste en face !



Le Pas Sage
1 Passage du Grand Cerf, 75002 Paris
Service de 11h à 15h et de 19h30 à 22h00