jeudi 26 février 2015

Marclee, le nouveau spot asiatique du 9ème


Ici on mange de délicieux gyozas, on vient déguster le fameux tigre qui pleure et on boit un mojito au saké. Voilà. Tout est dit. Non je rigole mais si on devait résumer Marclee en quelques mots c'est exactement comme ça que je le ferai. Petite blague à part (#pardonmyhumourpourri), Marclee est un nouveau resto asiatique à tendance fusion food à mort doublé d'un bar à saké et autres cocktails japonisants. Bref le paradis quand on aime la cuisine venue d'Asie ET les cocktails. Et le paradis aussi quand on aime la cuisine venue d'Asie ET qu'on n'habite pas loin puisqu'ils font aussi du Take Away. Et quand je dis "ils", je veux parler des 4 messieurs à l'origine et à la tête de ce nouveau lieu ; Marky, cet oiseau de nuit parisien aux racines chinoises, vietnamiennes et aveyronnaises qui a passé son enfance à Tokyo et qui a toujours rêvé de monter un jour un Izakaya (bistrot japonais où l'on boit du saké et on où on déguste des "tapas" japonais), Léo, ce voyageur dans l'âme qui a fait ses armes dans la restauration auparavant, Quentin, le chef, passé par le groupe Costes et par les cuisines de Marc Ales (meilleur ouvrier de France) et de Yoom (le paradis des dim sum) et Julien, le fondateur de l'agence VERTU qui a rejoint Marclee pour s'occuper de l'identité globale du lieu. Un lieu qui se prête aussi bien à un déjeuner rapide avec un ami qu'à une soirée arrosée au Saké en passant par un brunch du dimanche à tendance asiatique.





Du côté des assiettes, Quentin nous propose une cuisine précise, savoureuse et colorée, tout est réalisé avec une extrême justesse. Avec une mention spéciale pour les assiettes justement qui font honneur au contenu. Un contenu qui pioche dans l'Asie tout entière, ou presque puisqu'on découvre aussi bien des mets japonais, chinois ou vietnamiens : des dim sum, des gyozas, des yakisobas (les nouilles japonaises sautées au wok), les bun bo hués (les soupes vietnamiennes) et j'en passe. On peut également se laisser tenter par des tartares de poissons, par un délicieux tigre qui pleure ou par une brioche vapeur de légumes croquants. Le mieux étant de commander plein de plats différents et de les partager, pour tout gouter, ou presque.












Côté desserts, Marclee joue la carte de la fusion food à fond les ballons : des mochi évidemment, des dorayaki (pancakes, red bean, caramel), du tapioca coco et son gingembre confit ou encore le cheesecake au Yuzu. Là encore tout est très bien réalisé, plutôt frais et plutôt léger. 




Côté cocktails, là encore le contenant est aussi beau que le contenu est bon. 
A priori, je n'étais pas une grande fan du saké mais ça c'était avant que je ne goûte les cocktails de chez Marclee. Là encore la carte de la fusion food est de mise avec par exemple un mojito au saké. A consommer avec modération évidemment mais à tester absolument.




Le petit plus ?
Le chef Quentin Puillart donne des cours de cuisine les samedis de 10h à 14h pour apprendre à réaliser vous-même des mets asiatiques et déjeune avec vous ensuite. Sympa non ? 8 personnes maximum en cuisine. Tarif : 35 euros.


10 rue Saulnier 75009 Paris 
01 47 70 50 88
Ouvert du mardi au samedi, de 12h à 14h30 et de 19h30 à 23h. 
Et les jeudis, vendredis et samedis, le bar est ouvert jusqu’à 2h. 
Vente à emporter  / Brunch le dimanche  / Menu dégustation à 39€ le soir




mardi 24 février 2015

Mes nouveaux e-chouchoux


Voilà un petit top 8 (j'en ai cherché 2 autres pour faire le top 10 mais non) dans le désordre de mes récentes découvertes de sites et d'appli. C'est parti mon kiki, il y a de tout, un vrai petit e-bazar.

1. Le site qui réserve les bars
Depuis que j'ai ce blog, je reçois souvent des mails de certains d'entre vous et la question que vous me posez tout le temps est : "Je fête mon anniv, on est 20, tu connaitrais pas un bar sympa où je peux l'organiser ? Ne cherchez plus, ce nouveau site est fait pour vous, gardez le bien sous le coude, il vous servira forcément un jour : www.reserverunbar.fr

2. Le Uber de l'esthétique
Quelle nana ne s'est pas retrouvée quelques heures avant une soirée pas coiffée et/ou pas manucurée parce qu'elle avait oublié de prendre rendez-vous et forcément tout est complet ? Aucune. Voilà pourquoi l'appli MY M.E.C va vous changer la vie : en une heure chrono, une esthéticienne débarque où vous voulez pour s'occuper de vous. Le petit plus ? Les produits sont bio, les esthéticiennes sont vraiment top et le service est haut de gamme.

3. Le comparateur de location de vacances
Maintenant quand on part en vacances, on a le choix : hôtels, chambres d'hôtes, air b&b et j'en passe. Bref on ne sait pas trop, on est perdu et c'est là que Likibu intervient. Que vous cherchiez une chambre en plus pour loger un ami, un appartement ou une grande maison pour y loger votre famille pendant les fêtes, vous devriez trouver chaussure à vos pieds. 

4. Le market place vintage
Alors oui, on aime bien faire les brocantes mais on n'est jamais sûr de trouver une pépite, ou pire, on n'est pas là quand il y en a une près de chez soi. Et même s'il y a le bon coin, Ebay and co, il n'y avait pas, à ma connaissance une plateforme dédiée au vintage. Et c'est exactement ce qu'est "Les Vieilles Choses", un site qui propose du mobilier authentique, de la décoration ou encore des accessoires vintage, en tout, plus de 200 produits, des luminaires néo-rétro, des fauteuils collectors. Et puis il s'agit d'une market place où il est possible d'acheter et de vendre des biens vintage, mais aussi d'échanger autour de ce concept avec d'autres passionnés sur une plateforme sociale.

5. Le dressing à portée de main
Comme une vraie accro aux fringues qui se respecte, mes armoires débordent mais je finis toujours par mettre les mêmes choses. Pourquoi ? Parce que je ne vois qu'un quart de ce que j'ai, puisque tout ce qui est au fond reste au fond. Too bad. Et là, deux chouettes nanas ont eu la bonne idée de lancer leur appli à la Clueless : Clothe to me. L'idée ? Avoir la totalité de votre dressing sur votre smartphone et créer vos looks, n'importe où et n'importe quand. Et puis en cas de manque d'inspiration, l'option shuffle vous créez une silhouette sur mesure en fonction de la météo, de l'occasion et de vos envies. Mais je vous en reparlerai très très bientôt, affaire à suivre.

6. Le carnet d'adresse connecté
Depuis que je tiens ce blog, je suis très attentive aux vitrines, aux nouveaux restos qui ouvrent etc. Combien de fois suis-je passée devant un resto en me disant "tiens ça a l'air sympa, faut que je retienne le nom" et combien de fois je n'ai rien retenu du tout. Voilà pourquoi j'ai accueilli Linotte comme le messie, une sorte de pense bête géolocalisé. Et ça aussi je vous en reparlerai très vite puisque je vais faire partie de leurs dénicheurs officiels et vous pourrez retrouver mon ou mes carnets très prochainement sur l'appli, alors "stay tuned" comme on dit. 

7. L'appli qui fait vendre
Combien de copines m'ont demandé de participer ) mes vide dressing de blogueuses ? Oui, parce qu'on a toutes des fringues, chaussures and co qui trainent au fond de nos placards, qu'on ne met plus et qu'on aimerait bien vendre. Et dans le domaine, il y a une appli qui fonctionne pas mal, c'est Vinted.

8. Le roi du city guide
On est tous les mêmes, dès qu'on voit un article avec le titre "le city guide de New York", "les 10 bonnes adresses à Bruxelles", on fonce. Et dans le genre, y'a une nouvelle appli sympa : Momondo places qui permet de visiter 11 grandes villes dans le monde, dont Paris évidemment, selon son humeur du moment.  Sachant que toutes les bonnes adresses recommandées par leurs experts locaux ont été classées selon 6 humeurs. On peut donc par exemple visiter Paris en mode « famille » en sélectionnant cette humeur et ainsi toutes les adresses familiales apparaîtront.