Un de perdu, 5 de retrouvés

Détrompez vous, je ne vais pas vous parler d’un nouveau speed dating parisien ou d’un nouveau site de rencontres web 2.0 (bah oui c’est le problème des titres accrocheurs souvent trompeurs).

Alors pour me rattraper, je vous ai déniché non pas un mais 5 restos – ouais je suis comme ça moi.



5 restos crées par une bande un gang de potes (ahhhh c’est beau l’amitié)

Alban, Julien, Nicolas et Nicolas bis
Quatre vrais gourmands qui aiment la bonne bouffe.

5 spots pour passer une super bonne soirée entre amis et se sentir comme à la maison, sans chichi, sans prise de tête, juste pour le plaisir.

1. L’histoire a commencé avec LES FILS A MAMAN, une véritable machine à remonter le temps (et vu les temps qui courent, c’est plus rassurant de se tourner vers le passé que vers l’avenir, vous ne trouvez pas ?)

Le concept : des recettes tout plein de nostalgie et de créativité (trio de babybels panés, nuggets de poulet aux corn flakes, sablé de petits LU avec banane, nutella et chantilly)

Ca c’est le sablé et en arrière plan c’est ma copine Woopy de son surnom qui est visiblement  so happy

Le petit + : un mardi soir par mois, les mamans des fils à maman se mettent aux fourneaux (les prochains auront lieu les 1er Mars, 5 Avril et 3 Mai)
Et justement j’y suis retournée hier soir par pure conscience blogesque. et une fois n’est pas coutume c’était le papa d’un des associés qui faisait la popote! Moi je dis que c’est très « good spirit » tout ça

Le 2ème petit + : le gros pot de bonbecs servi avec le café (histoire de bien nous achever)

Et je ne sais pas vous mais moi je suis toujours plus rassurée quand je peux voir ce qui se passe en cuisine, je me dis que ça signifie qu’ils n’ont rien à cacher. Pas vous ?

7 bis rue Goeffroy Marie 75009 Paris
01 48 24 59 39

2. Et puis il y a le CLUB DES CINQ aussi

Le concept est le même. (troooooop biennnnnnnnnnnnnn)
Mais la bande de potes s’est élargie (bah oui, ce n’est pas la bande des Superman non plus) et la déco est plus typée « héros de notre enfance » (game boy, babar, tintin, tout y est)

Le petit + : une super carte des vins (à consommer avec modération…ou pas)
57 rue des Batignolles 75017 Paris
01 53 04 94 73

3. Autre ambiance au PETIT RESTO DANS LA PRAIRIE (deux soirées, deux ambiances comme on dit)
Surfant sur la tendance du retour de la campagne en ville (j’ai d’ailleurs, à ce sujet, un article à vous faire lire sur les urbains qui élèvent leurs poules sur les toits, c’est par ici )
Pour en revenir à notre resto de la ferme, justement on s’y croirait vraiment à la ferme

Le concept : Des recettes 100% terroir, avec des vrais produits de la ferme – Parmentier de poule et échalotes confites aux herbes, Andouillette à la Berrichonne tirée à ficelle de chez Bobosse, Crème brûlée aux noisettes, bref vous voyez le genre

Le petit + : « L’apéro-roue », du lundi au vendredi, de 18H30 à 20H, vous pouvez tourner la roue de la chance pour gagner une planche de charcuterie, une tournée ou une coupette (surtout une bonne occas’ de bien se marrer!)

9/9 Bis Cour des Petites Ecuries 75010 Paris
01 48 24 11 11


4. Si vous n’avez pas trouvé votre bonheur dans les trois premiers c’est que vous faites les difficiles, vous aimerez peut-être celui-ci.
LES ATHLETES, un voyage dans l’antre de l’époque des dieux du stade avec devise « après l’effort, le réconfort ».
Tout l’univers du sport, l’odeur de transpi en moins

Ici, les mots « régime » et « light » sont à proscrire. On est là pour prendre des forces avant le combat ou pour se remettre du combat, comme vous voulez, ça marche dans les deux sens.
Foie gras maison, tarte au chèvre à la façon pissaladière, joue de boeuf braisée aux légumes de saison, café gourmand, très gourmand
Le bon repère pour un diner entre mecs (entre potos, entre c******* quoi)

6 rue des Colonnes 75002 Paris
01 40 15 96 96

5. Last but not least, LE CLAN DE JULES
On quitte l’univers de Golderak, de la ferme et des dieux du stade pour découvrir celui des Affranchis (pas sur que vous croisiez Al Pacino directement sorti des plateaux du Parrain mais niveau atmosphère on est bon).

Comme a dit un certain Al Capone, « on obtient beaucoup avec un mot gentil, mais on obtient beaucoup plus avec un mot gentil et un flingue ». Alors dans le doute que vous soyez armés, le service se veut très gentil chez Jules, et pour la même raison on y mange bien (qui oserait servir un plat médiocre à des parrains de la Mafia ?)
Presque toute la carte est à l’ardoise, entrée du jour, soupe du jour, cocotte du jour, la pièce du boucher du jour, le dessert du jour, comme dans une bonne brasserie traditionnelle . Mais comme dans une bonne brasserie traditionnelle aussi, il y a le bon baba au Rhum (ouf, nous sommes sauvés).

7 rue Brochant 75017 Paris
01 42 29 37 62


Si et seulement si j’ai réussi à vous mettre l’eau à la bouche, vous pourrez les retrouver sur leur blog, le blog de la bonbonnière des restos http://labonbonnieredesrestos.blogspot.com/

Avant dernière info et pas des moindres, leur mégacheeseburger déchire touuuuuuuuuuuuuuut (vous savez le bon gros burger où la tomate essaye de se faire la malle et le fromage dégouline de partout).

Ne faites pas attention au bar derrière qui by the way était très bon aussi parait-il, c’est encore un coup de trafalgar de Woopy qui m’a salement lâchée pour le cheese

Dernière info (cette fois c’est la bonne). Excepté chez les FILS A MAMAN, tous les samedis et dimanches, vous pouvez aussi y bruncher pour la modique somme de 25 euros entre 12h à 16h30 (idéal pour ceux qui ont fait la bringue la veille et qui refusent de rester chez eux comme des zombies)

Sur ce, je vous laisse, je vais aller courir un peu, histoire d’atténuer les conséquences de mon écart d’hier sur la balance!

S.L.B

Vous aimerez aussi

2 Comments

  1. 1

    Je suis allé au club des 5 avec ma chérie le week-end dernier et encore une fois une adresse au top ! Merci beaucoup pour cette super recommandation !

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués *

Vous pouvez utiliser les tags et attributs HTML suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>