vendredi 4 mai 2012

Garnier, parce qu'elle le vaut bien

En tant que "pubarde" qui se respecte, je vous rassure tout de suite, je n'ai pas perdu la tête.
Non je n'ai pas confondu le "Prend soin de toi" de Garnier et le "Parce que je le vaux bien" de L'Oréal.

Je ne voue pas non plus un culte aux marques de shampoing (là je sens que ça vous rassure un peu)

Je vais juste vous donner une idée cadeau qui vaut de l'or pour celle que vous aimez.
Votre maman, votre femme, votre maitresse (sans jugement aucun), votre grand-mère, votre soeur, votre belle-soeur, votre future conquête, bref comme vous le sentez.

Je vous propose de lui faire vivre une soirée exceptionnelle dans un lieu exceptionnel.
L'Opéra Garnier.


Un bijou d'architecture devant lequel on aime passer le soir mais qu'on associe tellement à l'élégance et au luxe à la française (à juste titre d'ailleurs) qu'il nous parait réservé à une élite.

Mais je vais vous montrer par A+B que vous pouvez vendre du rêve à votre bien aimée sans casser votre tirelire.

Voilà le programme.
Vous lui dites de réserver sa soirée et vous lui donner rdv à 19h devant les statues de l'Opéra, vêtue de ses habits de lumières.


Si elle est normalement constituée, elle commence déjà à avoir des étoiles dans les yeux.
Cette fois-ci elle n'admirera pas que la façade.

Vous l'emmenez à l'intérieur en présentant le Sésame : les billets pour aller voir un opéra, un ballet ou un concert en fonction de ses goûts.



Ouvrez grand vos yeux.
Les lustres, les moulures, le marbre, tout est fait pour qu'elle se sente exceptionnelle.

Et ce n'est pas fini puisque derrière les portes de la salle, le spectacle continue.


Une fois que vous aurez franchi ces portes, levez les yeux et dites bonjour à Chagall.


Installez vous à votre place, sur les mythiques fauteuils rouge en velours.



En attendant que le rideau s'ouvre, vous ne vous ennuierez pas, les violonistes de l'orchestre accordent leurs violons, la salle se remplit et les spectateurs habillés sur leur 31 défilent aux quatre coins de



Les lumières s'éteignent.
C'est parti pour le show.

Perso, je suis allée voir "l'histoire de Manon" un ballet somptueux lors duquel les danseurs et danseuses étoile font des prouesses, et les décors aussi merveilleux les uns que les autres se succèdent.



Un ballet magnifique à la morale tout de même douteuse puisque l'héroïne Manon est sensée épouser un vieux riche qu'elle n'aime pas parce que son frère a conclu un arrangement financier avec lui mais tombe amoureuse d'un jeune pauvre qu'elle aime.
Elle s'enfuit avec le jeune homme mais son frère la retrouve. Et comme elle est au fond d'elle vénale et fascinée par l'apparat elle finit par choisir le vieux riche. Sauf que le jeune pauvre la retrouve et la convint de partir avec lui. Ce qu'elle fait (nous voilà rassurés, Manon a un coeur). Mais pour échapper à son destin de "femme de", elle entreprend, avec son amoureux, un long périple à la fin duquel elle mourra d'épuisement.

Mais bon, disons que c'est une fiction.

Bref, revenons à notre soirée cadeau.
Comme en général il y a deux entractes, emmenez votre princesse du jour se balader dans les couloirs et les galeries de l'Opéra Garnier.



Et le plus beau dans tout ça, c'est que contrairement aux idées reçues, cette soirée en dehors du temps est accessible !
La palette des tarifs est très large.
Les places commencent à 9 euros !!!!!!! (bon, je vous l'accorde, à ce prix là, vous n'êtes pas bien placés mais c'est moins cher que le ciné)
Sinon il y a aussi des places à 12, 25, 47, 70 et 92 euros donc à vous de voir en fonction de vos moyens.

Mais la soirée exceptionnelle ne s'arrête pas là.
Une fois que vous aurez les mains en feu à force d'avoir applaudi aux trois rappels, marchez quelques mètres et emmenez la dans le resto de l'Opéra ouvert il y a un an pour boire une coupette et déguster un dessert.


Le restaurant en soi n'est pas une réussite à mes yeux.
Le lieu est superbe mais je ne sais pas pourquoi, ça ne marche pas.
Même si tout est rouge, c'est assez froid.


Même si le cadre est luxueux, le service est très moyen.
Même si les volumes sont impressionnants, la mayonnaise ne prend pas.


Même si c'est assez cher, la carte n'est pas très alléchante.

Mais malgré tout je vous conseille d'y aller.
Parce que c'est au sein même de l'Opéra.
Parce que vous n'êtes pas obligés de véritablement y diner, boire un verre suffit.
Parce que le lieu est magique quand même.

Perso, j'avais opté pour l'option entrée/dessert/verre de vin.

Oeuf mollet, jeunes asperges, vinaigrette truffe, estragon et parmesan

Fraise comme une melba, orgeat, sabler breton, sorbet yaourt
Comptez 12 euros en moyenne pour l'entrée, 30 euros pour un plat et 12 euros pour le dessert.
Et 16 euros pour une coupe de champagne, 8 euros pour un verre de vin.

Et parce que j'adore aller voir les toilettes des restos (ne me demandez pas pourquoi, je n'en ai pas la moindre idée et j'espère que cette manie ne vous semblera pas bizarre), je n'ai pas dérogé à la règle et j'ai bien fait. Allez-y ça vaut le détour.


Croyez moi, elle n'est pas prête d'oublier cette soirée inoubliable, et vous non plus.

Le programme de l'Opéra Garnier, c'est par ici
Le site du resto, c'est par

S.L.B

3 commentaires:

  1. Un de mes monuments de Paris préféré. Il est magnifique.

    RépondreSupprimer
  2. Très bonne idée. Et je suis une connaisseuse

    RépondreSupprimer
  3. ouh putain la branlette ce site!
    je me poile a chaque fois!
    continu!

    RépondreSupprimer